PATRICK D.006

A 10 mois d’une échéance électorale les politiques ne prendront aucune décision courageuse

C’est lourd et c’est grotesque. Pourquoi répondre à une volonté d’embaucher par une taxation? C’est plus qu’étrange ? A moins que nos politiques ne nous prennent pour des imbéciles tout juste bons à payer pour les autres, ceux qui veulent un emploi mais non du travail. Cette saute d’humeur passée, je considère qu’il faut être plus visible dans l’opinion public et dans la rue parce que les politiques à 10 mois d’une échéance électorale ne prendront aucune décision courageuse pour remettre les tabous en question. Tant que les politiques valideront l’idée que la mobilité c’est de la précarité, ils alimenteront les rejets de l’embauche flexible. Nous devons nous manifeister d’avantage. : dire haut et fort que le CDD est une opportunité d’emploi et que c’est la société qui crée la précarité sur ces types d’embauches parce qu’elle crédite les jeunes seulement s’ils ont un CDI. C’est cela le problème. Nous avons contribué suffisamment par nos accord interprofessionnels pour faire reculer la précarité et l’inemployabilité pour ne pas reculer devant cette poussée de gauchisme « HORS SOL », hors des réalités.