SAVOIR-FAIRE-RESEAUX-SECS-02[1]

Pour embaucher il faut du travail

Les entreprises de travaux publics sont, actuellement, sinistrées du fait de la baisse importante des dotations de l’état aux collectivités territoriales. Bien évidemment, les investissements ont été sacrifiés, le fait de toucher aux budgets de fonctionnement semblant plus délicat.
La baisse du nombre de marchés publics entraîne la mise en danger de tout un secteur d’activité, la concurrence est exacerbée, les prix sont tellement bas qu’il ne peut y avoir, en face, un travail de qualité et pourtant, les infrastructures existantes se doivent d’être entretenues sous peine d’un surcoût encore plus important dans les années futures.
La flexibilité se doit d’être mise en œuvre pour assurer les éventuels rebonds de l’activité, surtout quand on arrive en fin des mandats électoraux municipaux, et il est certain que s’il y a du travail il y aura, en face, de l’embauche. Un entrepreneur n’embauche pas parce qu’il a une aide, il embauche quand il a du travail à donner à ses salariés….Et puis, quand il n’y aura plus d’entreprises, il n’y aura plus d’état car je pense que ce sont elles qui contribuent à la puissance d’un pays.