????

Surtaxation des CDD : assez !

La loi, telle qu’elle était prévue à sa présentation en 1ère lecture, semblait aller dans le bon sens avec un dépoussiérage intéressant du code du travail tout droit sorti de la préhistoire. Comme d’habitude et ce depuis trop longtemps, on lance des idées en l’air, si elles retombent on les modifie, si elles restent en l’air, on les vote. Ce n’est vraiment pas la bonne méthode !!! Les CDD sont une solution absolument indispensable dans notre corporation et mènent, dans la majorité des cas, à un CDI. Taxer ces CDD de manière abusive revient à priver des centaines de chômeurs d’accéder à une réelle opportunité professionnelle, soit de part la possibilité d’un premier emploi, soit pour enfin sortir de situations précaires. Les remplacements maladie, les abandons de poste, les absences injustifiées, les soucis d’ordre personnel, la saisonnalité engagent souvent les employeurs que nous sommes à avoir recours à ces types de contrat. Chaque jour, des dizaines de TPE, PME ou entreprises familiales de notre secteur CHR s’éteignent sous le poids des charges, des obligations ou faute de repreneurs et sont, une fois de plus, oubliées par la diaspora politique très éloignée de la réalité du terrain. La flexibilité liée à l’embauche, déjà compliquée, sera une fois de plus mise à mal rendant les démarches timides, voire inexistantes. Le plus souvent, ces CDD mettent le pied à l’étrier de collaborateurs qui ne se destinaient pas à ces métiers et qui y trouvent leur compte. De plus, c’est encore des taxes ajoutées aux taxes sur le travail déjà insoutenables. Nous demandons le retrait immédiat de cette loi absurde et qui ne fera qu’amplifier la précarité et n’aura pas, loin s’en faut, les effets escomptés. Gilbert GUTTIN, Président de l’UMIH 45